Accueil du Bien Vieillir Kouloum-Rassande

Contexte

Le changement sociétal vers un mode de vie urbain a généré une restructuration de la cellule familiale traditionnelle. L’espérance de vie en augmentation et la prise en charge des personnes vieillissantes auBurkina devient de moins en moins facile par les familles. Ceci essentiellement en milieu urbain et notamment dans la capitale. Les personnes âgées y sont de plus en plus souvent isolées et désoeuvrées.Etat qui est susceptible de favoriser leur déclin physique et cognitif. C’est suite à plusieurs rencontres avec des associations de retraités et de personnes âgées qu’est apparu le besoin d’un « lieu pour se retrouver et échanger avec des animations » . Ce sont les centres de loisirs prévus dans le plan stratégique national pour les personnes âgées.

A l’arrêt de l’activité, les dépenses de santé deviennent lourdes à assumer et il donc essentiel d’anticiper, autant que possible sur les pathologies liées au vieillissement.L’insuffisance des revenus, couplée à l’absence actuelle d’un centre gériatrique (projet en cours)exposent les personnes âgées aux conséquences de ces pathologies. Le taux de mortalité reste élevé avec 119/1000 entre 60 et 65 ans.

Le président de l’association exerçant son activité professionnelle dans ce secteur, l’idée de projet de création d’un centre de loisirs et d’animations avec possibilité de dépistage de la fragilité a été proposée.

Objectifs

Lutter contre l’isolement des personnes âgées et prévention de la fragilité et de la perte d’autonomie.Ceci dans le but de favoriser le lien social des personnes vieillissantes-

  • Proposer des actions de prévention de la perte d’autonomie à travers des ateliers de sensibilisation sur l’alimentation, l’activité physique…
  •  Proposer des actions de dépistage de la fragilité grâce à l’intervention d’ergothérapeutes, d’orthophonistes, d’opticiens, de dentistes et de nutritionnistes. Les personnes chez qui seront découvertes des anomalies seront orientées vers les hôpitaux de Ouagadougou..ces actions de dépistage et de sensibilisations ont pour but de prévenir à la fois la perte d’autonomie et retarder l’apparition de pathologies liées à l’âge générant des dépenses supplémentaires et souvent non acceptées. Le centre sera construit selon la technique de « voûtes nubiennes », et l’énergie solaire sera privilégiée de façon à assurer une autonomie énergétique à la structure .