Optim Energie

Contexte

L’énergie en Afrique est rare pour la bonne raison que produire du froid avec de l’électricité centralisée est la pire chaine énergétique à mettre en œuvre. Quant aux renouvelables, ils coûtent plus chère à produire. Donc si l’objectif de sécurisation des importations d’énergie peut être compris, celui du coût financier de production ne s’explique pas. En effet, si on ajoute le coût du stockage aux renouvelables électriques la facture explose.

Objectifs

La solution est de produire au plus près de la demande de la chaleur solaire à bas coût. L’hybridation avec un équipement de craquage à très haute température permettrait de produire du gaz propre, sans pollution, grâce au craquage en milieu neutre sans oxygène L’absence d’oxygène permet de valoriser 100% du contenu des plastiques (tout produits riches en hydrogène et carbone).

Produire au plus près de la demande de la chaleur à 240° cette électricité. Nous convertissons la chaleur fatale en froid directement sur le lieu de production et produisons de l’électricité vendable à l’opérateur historique locale d’électricité.

Cette technologie solaire à concentration est une première mondial et limite les pertes de production, transport des réseau… 1 kwh de froid = 4 kwh final électrique (15 à 20 primaires). 1.5 kwh de chaleur =1 kwh de froid.

Utiliser la chaleur près du besoin permet aussi différents usages d’efficacité énergétique nouveaux et d’alimenter sites isolés, industries… nous estimons que notre marché en Afrique représentera 60-80% du solaire, ventilation, production de froid sans compter les nouveaux services.