Ouagadougou : réhabilitation quartiers précaires

Contexte

Appui à la commune de Ouagadougou (Projet Participatif d’aménagement des Quartiers Gounghin de Ouagadougou) – Février 2009 à Octobre 2010

Les quartiers Gounghin, situés dans l’Arrondissement de Baskuy, sont subdivisés en deux (02) secteurs : le secteur 8 et le secteur 9 communément appelés respectivement « Gounghin Sud » et « Gounghin Nord ». Les premiers lotissements de ces quartiers ont débuté en 1962 et se sont poursuivis jusqu’en 1970. Sa population totale est estimée à 43.723 habitants en 2006.

Les quartiers Gounghin se caractérisent par la vétusté des équipements publics, l’impraticabilité des voies, le faible niveau d’assainissement, l’insalubrité, l’insécurité grandissante, l’insuffisance d’espaces de loisirs et de détentes, le surpeuplement des marchés et l’occupation anarchique des voies et espaces publics par des commerçants et des commerçantes.

Ce projet constitue une action non lucrative dans deux quartiers voisins et culturellement liés de la ville de Ouagadougou. Il a une durée de 18 mois et le cout total du projet est de 821 000 euros.

Objectifs

L’objectif général est d’aménager un arrondissement de la ville en concertation avec les conseils de quartier.

Plus spécifiquement, il s’agissait de renforcer la participation citoyenne et le dialogue social entre les résidents, d’assurer l’autonomisation des femmes des quartiers Gounghin et promouvoir les activités génératrices de revenus, d’améliorer l’accès aux services sociaux de base et d’améliorer la sécurité des personnes et des biens dans les quartiers Gounghin.