PhytoGeo

Contexte

Dans un rapport publié (2012) par le ministère en charge de l’environnement, on estime en France entre 300000 et 400000 sites pollués en attentes de réhabilitation. De nombreuses activités industrielles plus ou moins anciennes ou encore en activité, telles que ; les industries chimiques ou l’industrie pétrolières, peuvent être à l’origine de ces pollutions en causant des perturbations aux écosystèmes. Ainsi, pour pallier aux impacts environnementaux, PhytoGeopropose des remédiations écologiques en couplant l’activité des microorganismes à celle des plantes en dégradant les polluants organiques persistants (PCB-Pesticides-Dioxine/Furam),mais aussi en proposant aux collectivités à moindre coûts, la revégétalisation des sites d’incinérations des déchets.

 

Objectifs

Les objectifs et enjeux du projet sont :

  • Identification des zones susceptibles d’être polluées au regard des activités passées ou actuelles afin de conclure sur l’existence ou non d’une pollution, ou encore de préconiser des mesure de réhabilitation et ou de corrections ;
  •  Fonctionnarisation des sols dégradés pour faciliter la culture d’une diversification des plantes sur les milieux restaurés ;
  • Restauration des différents ecosystèmes en renouvelant le groupement d’espèces sur une échelle spatiale donnée ;
  • Extraction et dégradation naturelle des polluants par le couplage microorganismes/plantes hyperaccumulatrices (métaux lourds-hydrocarbures-Pesticides) ;
  • Biodiversité renouvelée et création de nouvel habitat écologique