Pléiade 4R

Descriptif du projet

Alors que l’un des volets du Plan Sénégal Emergent ambitionnait de faire de Dakar l’une des capitales les plus propres d’Afrique, les habitants des deux communes jouxtant l’immense décharge à ciel ouvert de Mbeubeuss qui s’étire sur 114 hectares subissent des effets négatifs toujours plus importants de la pollution de l’eau et de l’air, phénomène inquiétant qui ne cesse de s’aggraver. Ce dépotoir sauvage créé il y a plus de 50 ans, sans délimitation, dans lequel plus de 4000 récupérateurs s’affairent jour et nuit symbolise le défi humain et l’impératif économique et écologique que représente la mise en place d’un autre modèle soutenable de traitement des déchets pour les générations futures.

En Afrique Subsaharienne où la population va doubler d’ici à 2050, le traitement des déchets en zone péri-urbaine inclusive et écologique s’impose. Les décharges à ciel ouvert où des milliers de personnes essayent de survire dans des conditions d’hygiène et de sécurité effroyables sont inacceptables alors que techniquement et scientifiquement il existe des solutions.

Défi planétaire, la question écologique est cruciale pour l’avenir des villes africaines mais également une réelle opportunité de création de valeur ajoutée pour le secteur privé. C’est ainsi que depuis 2018, plusieurs entrepreneurs aux travers de 4 entreprises (Pléiade 4R) travaillent chaque jour à la mise en place d’un projet global visant à assurer

  • le tri et le recyclage de tout ce qui est possible en amont de la chaine des déchets ;
  • l’envoi dans les fours d’un cimentier de la fraction incinérable pour être détruite et valorisée en énergie de substitution NON fossile.

L’entreprise 4R sarl (Récupérer, Réduire, Recycler, Réutiliser) contractualise avec les acteurs économiques et industriels majeur présents à Dakar (dans un 1er temps celles qui communiquent sur leur RSE). Tout en assurant la sensibilisation et la formation du personnel (dont ceux des entreprises sous-traitantes de ménage), elle caractérise, trie (7 conteneurs différents) et gère l’enlèvement de leurs déchets afin qu’ils ne soient plus jamais remélangés. Ainsi, chaque famille de déchets est alors traitée par les 3 autres entreprises de la pléiade qui valorisent ces derniers :

  • Green O sarl recycle les papiers et cartons sous forme de papier de reprographie, boite à archive Etc., de plateaux alvéolés pour les œufs et fruits ou encore en buchettes pour allumer et entretenir les feux de cuisson.
  • Senergy sarl (en cours de création) travaille les CSR et les pneumatiques des véhicules légers, camions et engins de travaux publics pour les transformer en broyats afin de devenir un carburant de substitution aux énergies fossiles utilisées actuellement (en partenariat avec Sococim)
  • Et enfin Organic Protein Amendement sarl (en cours de création) proposera i) une farine de larves de mouche soldat noir titrée à plus de 50% de protéines pour les fabricants d’aliments poissons et volailles et ii) des amendements organiques issus de la plateforme de compostage et des digestats des larves suite à la valorisation des déchets organiques et des déchets verts.

La pléiade 4R vise un CA généré estimé en 2020 d’environ 500 millions FCFA avec une progression estimée de plus 25 % par an. C’est plus de 200 emplois qui se mettent en place dont 30% pour des personnes handicapées et une majorité de femmes et de jeunes.

A ce jour un investissement sur fonds propres d’environ 680 millions de FCFA a été réalisé pour les sociétés 4R sarl, Green O sarl et Senergy sarl.Notre besoin est pour le démonstrateur de Organic Protein Amendement sarl afin de compléter les opérations du cercle vertueux du recyclage pour la région de Dakar qui produit 80% des déchets du Sénégal. Prévu pour mai 2020, le terrain est déjà loué et les actionnaires assureront 50% des investissements soit un besoin de 60 millions de FCFA.

Viscéralement encrée dans l’économie circulaire et l’inclusion, ce projet sénégalais aurait toute sa place dans toutes les agglomérations africaines.