SKYEARTH

Contexte

SKYEARTH est une idée née du constat de la déforestation massive à l’échelle mondiale et particulière la Côte-d’Ivoire qui a perdu 89% de son couvert forestier en 50 ans. (Source : ministère des eaux et forêts).
Chaque année 15 milliards d’arbres sont détruits et s’il existe un effort important mondial de plantation d’arbres qui dépense déjà 50 milliards de dollars par an, il reste une perte nette annuelle de 6 milliards d’arbres.

Les gouvernements l’on reconnu et 120 se sont engagés à restaurer 350 millions d’hectares d’ici 2030 dont 100 millions pour l’Union Africaine et 6 millions pour ka Côte d’Ivoire.

C’est clair qu’il sera impossible d’atteindre ces objectifs de restauration avec les méthodes traditionnelles lentes et coûteuses. Celles-ci devront être complétées par de nouvelles technologies.

 

Objectifs

Imaginez un instant, la plantation d’un demi-milliard d’arbres. Lorsque nous planterons un demi-milliard d’arbres, nous rétablirons les écosystèmes à l’échelle mondiale en protégeant et élargissant la biodiversité. 

Lorsque nous planterons un demi-milliard d’arbres, nous améliorerons la vie d’un milliard de personnes vivant dans des communautés dotées d’environnements plus sains, davantage de ressources et de création d’emplois locaux. 

Et lorsque nous planterons un demi-milliard d’arbres, nous séquestrerons suffisamment de CO2 atmosphériques (plus de 10 gigatones par an) pour modifier la trajectoire du changement climatique et participer à l’atteinte des objectifs du SDGs (Sustainable Development Goals)