Surveillance et recommandations d’amélioration de la qualité de l’air

Contexte

La pollution de l’air constitue une problématique globale et génère indirectement 4,2 millions de décès prématurés par an dans le monde (2016, OMS). D’après de récentes études, 67% des Abidjanais sont aujourd’hui victimes d’infections respiratoires aigües.

Parallèlement, l’urbanisation ne cesse de croître et aggrave les causes de la pollution atmosphérique (trafic routier, chantiers de construction etc.). En février 2017, les autorités ivoiriennes ont adopté un décret « relatif à la qualité de l’air » pour lutter contre sa « dégradation continue », puis en juillet 2018 le Président de la République de la Côte d’Ivoire, Monsieur Alassane OUATTARA, a décidé de créer le Ministère de la Ville afin notamment de prévenir des risques urbains dont la pollution atmosphérique. Les mesures politiques ayant été adoptées, le Gouvernement ivoirien, via son Ministère de la Ville souhaite mettre en place les dispositions opérationnelles liées à son champ de compétences.

Ce projet vise à développer en partenariat avec le Ministère de la Ville un démonstrateur de mesure de la qualité de l’air extérieur hyper-localisée pour prévenir des risques, prendre les dispositions qui s’imposent et protéger la population, et permettre d’évaluer l’opportunité de le déployer à grande échelle au niveau national dans les centres urbains.
D’autre part, ce projet permettra l’élaboration de recommandations adaptées localement dans le domaine de la « Ville durable » par le biais d’un schéma directeur et de prioriser les actions à engager, en fonction des mesures réalisées par les stations installées.

Objectifs

L’objectif du projet est de proposer à Abidjan – Treichville une solution de surveillance et de mesure innovante de la qualité de l’air et de formuler des recommandations dans le domaine de la « Ville durable » pour l’améliorer.

Ce projet comprend deux parties : la mise en place d’un démonstrateur, avec l’installation de vingt capteurs innovants, à Abidjan – Treichville et la proposition de recommandations adaptées localement pour améliorer la qualité de l’air. Le démonstrateur s’appuie sur l’innovation développée par Ecomesure qui permet la fourniture de données environnementales de qualité.
Les recommandations d’amélioration de la qualité de l’air seront élaborées par le Groupe EDF en s’appuyant sur ses différentes expertises dans le cadre d’un schéma directeur « Ville durable » pour la commune d’Abidjan – Treichville. Des développements associés pourront en découler, favorisant l’offre française à l’étranger.

Ce projet est soutenu par le Ministère de la Ville de la Côte d’Ivoire récemment créé et dont les compétences sont notamment de prévenir les risques en milieu urbain. Les enjeux soulevés par ce projet sont aussi présents dans bien d’autres villes de Côte d’Ivoire et d’Afrique. Une réplication est donc tout à fait envisageable.

[popmake-6261]