Talim

Contexte

Au cours de ces dernières années, les médias du monde entier nous montrent des images que nombre d’entre nous trouvent choquantes. Il s’agit de jeunes africains valides, embarquant sur des bateaux ou des véhicules d’infortune, traversant terres et eaux à la recherche de ce qu’ils considèrent être une opportunité : celle de travailler et de gagner décemment sa vie.

À défaut de cadre d’orientation scolaire et postscolaire, ils voient leur avenir hypothéqué. Aussi longtemps que des mesures palliatives ne sont pas prises et appliquées dans leurs pays, ces jeunes continueront de tenter de fuir ce qui semble être pour eux un pays ou un continent sans avenir.

La création de TALIM, représente donc une opportunité pour booster les ambitions de la jeunesse africaine qui ne cesse de rêver d’eldorado. Mettre à leur disposition des formations sur les opportunités de formation au Tchad, au Cameroun, au Sénégal, au Benin, au Togo, au Niger, et s’ouvrir progressivement sur les autres pays africains.

Nous estimons qu’orienter, accompagner et informer de manière fiable les jeunes sur les universités d’accueil et d’autres débouchés, c’est participer en partie à la résolution des fléaux tels que les crises, les conflits, les changements climatiques, le phénomène migratoire, qui minent le continent. Le projet TALIM apporte en partie la solution aux multiples problèmes que rencontre l’Afrique dans le domaine de l’éducation des jeunes en milieux scolaire et Universitaire.

Objectifs

Nous facilitons la mobilité des étudiants africains en proposant une cartographie de l’enseignement supérieur de tous les pays africains, pour cela notre start-up met à la disposition de la jeunesse africaine une plateforme(www.talim-afrique.com).Mais également une application mobile en cours de développement qui sera disponible début janvier sur IOS et Android Gratuitement.

Notre concept propose des formations africaines, des fiches de métiers, des formations en ligne, des offres de bourses et bien plus.
 L’information c’est le pouvoir et beaucoup d’étudiants africains n’ont pas ce pouvoir sur les informations des offres universitaires de leur propre pays, mais aussi des autres pays.

Nous nous donnons trois afin d’atteindre toute l’Afrique, l’objectif est de permettre à un Tchadien, un rwandais, un marocain ou un camerounais de savoir ce qu’il y a dans son pays en matière de formation universitaire mais également dans les autres pays d’Afrique.Ils ne savent pas à quoi va déboucher une formation universitaire. Talim vient résoudre ce problème en offrant toutes les informations nécessaires.
La meilleure facette de l’Afrique se trouve dans un avenir radieux et cet avenir passe par une meilleure orientation et formation de ses enfants TALIM veut miser sur la jeunesse africaine et sur les formations africaines. L’Afrique doit former sa jeunesse afin de pallier la fuite des cerveaux. Nous sommes actuellement présent au Tchad, Cameroun, Togo et nos prochains pays seront le Sénégal, et la côte d’ivoire TALIM veut être une référence dans l’éducation en Afrique avant de s’étendre progressivement au reste du monde.