Valomm

Descriptif de l’entité

Fort de son expérience de plus de 25 ans dans l’optimisation des installations de production et de distribution d’énergie et de réduction de l’impact écologique, BEST ENERGIES développe des systèmes de valorisation de déchets agricoles ou ménagers à destination des communautés n’ayant pas, ou peu, accès à une énergie abordable. BEST ENERGIES a créé TERRAVOLT, pour développer des solutions technologiques éprouvées et standardisées, en s’assurant de leur adaptation aux conditions socio- économiques de ces zones isolées, déshéritées ou défavorisées dans une approche résolue d’économie circulaire en circuit court.

2 process basés sur la pyrogazification sont développés :

  • PACK’n’POWER valorise les déchets biomasse (déchets agricoles, bois, etc.) pour produire de l’énergie aussi bien pour l’éclairage public et autres usages domestiques, que pour les besoins calorifiques de l’industrie agro-alimentaires, ou encore les chambres froides de conservation alimentaire.
  • VALOMM traite les ordures ménagères municipales par des unités autonomes et décentralisées permettant de les éliminer au plus près de leur survenance en réduisant drastiquement l’insalubrité, et de les valoriser électriquement au bénéfice des quartiers peu desservis ou périphériques.

La gestion des déchets ménagers municipaux en Afrique est un sujet de préoccupation à plus d’un titre:

  • Avec un taux de croissance de l’urbanisation très élevé et l’exode de populations rurales, la production de déchets ménagers croit de façon concomitante, alors même que les investissements en infrastructures sont notoirement insuffisants.
  • Avec un taux de collecte des déchets inférieur à 50%, dépotoirs sauvages et pratiques insalubres sont monnaie courante.
  • Les conséquences sanitaires sont graves. L’OMS estime que 80% des maladies sévissant dans les pays en développement sont liées à l’insalubrité de l’environnement (Cf. « Prévenir la maladie grâce à un environnement sain » : rapport de l’OMS ; www.who.int/publications/).

 

Descriptif du projet

Valomm est une unité de traitement et de valorisation des ordures ménagères municipales autonome et décentralisée (au niveau d’un quartier, d’une cité ou d’une zone industrielle ou commerciale) permettant de les éliminer et les valoriser, en produisant du charbon et de l’énergie. C’est un projet d’économie circulaire. Les avantages sont autant sanitaires (diminution de l’insalubrité), environnementaux (diminution de la pollution), qu’économiques (production énergétique endogène).

La solution est basée sur la pyrolyse permettant de réduire les déchets ménagers, putrescibles, solides, y compris les plastiques. Le charbon (coke) produit par la pyrolyse est ensuite gazéifié pour produire de l’électricité.

L’innovation consiste ici à adapter et combiner des technologies existantes pour réaliser des unités standards, autonomes et duplicables, à proximité des zones de production des déchets, en réduisant les transports (seuls les déchets ultimes sont à évacuer) et favoriser une économie circulaire. Socialement, les objectifs sont aussi de fournir des opportunités d’emploi de proximité, au niveau de la collecte et du tri des OMM avant traitement, ainsi que de l’exploitation et la maintenance de l’unité grâce au développement d’un produit simple et robuste.

La capacité du système proposé est de 1 tonne par jour et correspond à la production d’une population d’environ 2000 habitants dans les zones urbaines défavorisées. Synoptique de la solution proposée :

En résumé : VALOMM est une solution locale, proche des sites de production de déchets et présente les avantages suivants:

  • La collecte des déchets est facilitée par la proximité de l’unité de traitement qui couvre les besoins d’un quartier.
  • Le transport des déchets de pré-collecte s’effectue sur de courtes distances ce qui est simple et peu coûteux (bacs de collecte manuels).
  • Le volume à transporter vers les décharges est moindre, seuls les inertes sont à évacuer.
  • L’emploi local est privilégié, car le système nécessite du travail pour le ramassage et le fonctionnement de l’équipement.
  • L’installation est simple et l’emprise au sol est faible.
  • L’exploitation et la maintenance du système peuvent être effectuées directement par le personnel local.
  • La production d’énergie permet l’éclairage public et l’électrification domestique.